ABStraction

abstractionIl paraît clair que si la mer est là, le bonheur d’une vie de cloître s’en verra croître de jours en jours. La liberté des flots déchaîne l’activité du néant ; le vent soufflant indompté humanise le vide…

Le temps n’y est pas ! Pas une seconde n’est plus ce qu’elle est ! L’idée, c’est que… Non ! Pas du vent, rien (que) nous deux !

Ta vie tu la vis ! Tu la vis… tu perds ! Partout ! Vis la toute seule ! En ans de vie tu rencontres et tu parles ! C’est tout(e) la vie…

Et moi, c’est tout dans la vie ! Emoi ! Mon vide est ma vie…
Tout ton néant, ta liberté… Allons boire, fumons, travaillons…
ABStraction